Rp avec THE collectioneuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rp avec THE collectioneuse

Message  Grimmy le Ven 24 Oct - 10:55

La nuit tenait encore la compagnie à la chatte errante dans un monde inconnu. Dépourvue de roi, sa raison n'était plus, dépourvue de raison, sa vie n'avait plus aucun sens. Et pourtant, elle s'était laissée à gouter la coupe remplie du nectar de l'espoir qu'elle avait bu jusqu'à la lie. Comme toute bête, sa volonté de survit dépasser outre son but, outre ses origines, malgré son inutilité flagrante loin de son ancien monde elle ne pouvait se résoudre à se jeter dans les bras tortueux de la mort. Le coté humanoïde sommeillant en elle refusait lui aussi de mourir ainsi, l’égoïsme de l'humain mélangé avec l'instinct de la bête lui avait permit de s'abandonner à la vie. Mais, désormais, elle n'était plus qu'un démon à qui on aurait retiré sa muselière, l'individualité était désormais son seul credo, elle qu'on avait jetait en pâture dans ce monde étrange.

Ainsi, elle avait rapidement compris que ce monde entravait ses capacités, on lui avait coupé les griffes sans vergogne. Ses crocs pourtant si aiguisées avaient fini par se laisser à la rouille pendant ce voyage, sa force actuelle n'était plus qu'un vestige de sa force d'antan. Mais, l'on pouvait retirer les atouts d'une bête mais, jamais son instinct, ainsi, elle chassait dans cette forêt épaisse ajoutant ainsi une nouvelle source d'effroi dans le décor de ces lieux. La faim l'avait prise sans somation, elle qui s'était déjà remplis d'une famille d'humain aussi, la chaire avait bon gout, il ne faisait aucun doute qu'il n'y avait aucun met plus délicat que la chaire humaine. Cependant, elle fut traquée à cause de ses actes inhumains, ne voulant se laisser envahir par un massacre sans foi ni lui, elle avait préféré partir et chasser du gibier moins coriace le temps de récupérer ses pouvoirs perdus.

C'était ainsi qu'elle se retrouvait sur un arbre, laissant son flaire et son ouïe la guider. Cette forêt était le parfait terrain de jeu pour un démon, se déplaçant gracieusement et avec agilité, ses pas étaient murés dans un mutisme constant. Tel un assassin parfait, elle ôtait la vie à ses proies bien avant qu'elles ne le réalisent. Ainsi, elle entendit des craquements de branche non loin d'elle, gibier incapable de se faire discret. Elle chargea rapidement vers sa proie sourire aux lèvres couronnées d'une myriade de dent vengeresse. Ses griffes vinrent trancher la tête du malchanceux sanglier qui se trouvait là, ses mains couvertes de sang, elle se jeta sur sa proie gisante pour se nourrir de sa chaire. Répugnante créature une fois que l'on avait gouté à l'humain mais, elle devait se forcer pour survivre. Ainsi, elle dévorera telle une bête difforme et enragée sa proie dans un spectacle violent et sanglant sans équivalent. Une fois le repas fini, elle s'essuya rapidement la bouche et se nettoya les mains pour ne pas être souillée plus longtemps par ce sang.

A ce moment là, son flair encore actif senti une présence humain. Dans ces lieux, rien ne pouvait l’empêcher de la tuer, affichant encore une fois un visage démoniaque. Elle se jeta vers la position de sa nouvelle proie. Une forme se dégagea, oui c'était bien une humaine. Ses griffes se déployèrent une nouvelle fois mais... elle se stoppa avant de se faire repérer. Cette humaine l'intriguait, quelque chose de différent émanait d'elle. Oui, elle ne pouvait pas venir de ce monde, tous comme Pitou, elle avait été contrainte à venir ici. Repliant ses griffes et ses crocs, Pitou tenta d'afficher un sourire rassurant et s'approcha de son gibier passé.

- Que fais-tu ici ? Nyah ! dit-elle d'un ton qui se voulait amical mais qui sonnait faux dans la bouche de cette malicieuse.

Une réaction défensive se fit chez son interlocutrice, Pitou bien plus douée pour faire peur que pour engager la conversation fit la moue l'espace de quelques secondes. Puis d'un éclair de génie, elle s'approcha de nouveau pour ne plus se voiler à travers la pénombre du soir. Même si cette femme venait l'attaquer, l'arrogance humaine de Pitou lui disait qu'elle n'avait strictement rien à craindre. Même ce lieu était son terrain de jeu et la nuit salvatrice protégeait son corps félin. Elle ne voulait pas tuer cette femme à l'allure magnifique non, du moins pas tous de suite. Peut être allait elle en apprendre d'avantage sur ce monde, dans tous les cas, cela allait trancher avec ses chasses habituelles. Même la chatte avait besoin de repos parfois et cette rencontre était le moment idéal.

- Hmm... Moi venir en paix nyah ?
Encore une fois à travers cette phrase, elle démontrait son incapacité réelle à comprendre les relations humaines. Mais, c'était tout elle et elle ne pouvait pas s'en empêcher.

Grimmy
Admin

Messages : 292
Date d'inscription : 19/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://ploppp.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum